thyroide

La thyroïde est une petite glande située à la base du cou. De forme semblable à un papillon, la thyroïde comporte une partie centrale appelée isthme, et de deux lobes.A quoi sert la thyroïde ?

La glande thyroïde régule le métabolisme (c’est à dire l’activité de l’organisme) en instaurant un équilibre dans les dépenses des énergies du corps.

Les hormones thyroïdiennes sont générées grâce à l’iode que nous absorbons dans notre alimentation. Ces dernières sont elle-mêmes sécrétées par un régulateur appelé hypophyse, une glande située à côté du cerveau.

Les dysfonctionnements de la thyroïde

Il existe plusieurs symptômes si cette glande fonctionne mal. Elle peut accélérer son activité et provoquer de l’hyperthyroïdie, ou à l’inverse elle peut ralentir et provoquer de l’hypothyroïdie.


L’hyperthyroïdie 
peut fatiguer, faire prendre du poids sans raison, assécher la peau, rendre frileuse ou affaiblir vos muscles. L’hypothyroïdie peut donner des sueurs, des bouffées de chaleur, rendre intolérante à la chaleur, faire trembler, perdre du poids, accélérer le rythme cardiaque ou bien rendre anxieuse. La thyroïde intervient également sur la qualité de la peau ou des cheveux.

Thyroïde et grossesse

Lors de la grossesse, le fonctionnement de la thyroïde se modifie. Pour les besoins du fœtus, notamment sa croissance et le bon développement de son cerveau, la thyroïde de la future maman doit générer davantage d’hormones, c’est à dire plus d’iode.

thyroide de la grossesse couche jetable

Pour cette raison la carence d’iode est fréquente chez les futures maman car une partie passe par voie placentaire chez le fœtus, l’autre partie étant éliminée par les reins de manière plus importante qu’en dehors de la grossesse.

Chez certaines mamans, cette carence conduit à une augmentation importante de la thyroïde, on parle alors de goitre. Rassurez-vous, l’hyperthyroïdie concerne environ 2% des mamans, tandis que l’hypothyroïdie en concerne 0.2%.

Les problèmes de thyroïde sont à prendre très au sérieux durant une grossesse car, non traitées, elles peuvent avoir des conséquences sur le fœtus. En effet, de tels soucis pourraient provoquer une prématurité de l’enfant, ou encore un mauvais développement psychomoteur ou intellectuel.

Prévenir les perturbation de la thyroïde

Si vous présentez plusieurs des symptômes suivants, ne vous affolez pas ! Consultez votre médecin qui prescrira un bilan et envisagera un traitement adapté.

  • vomissements importants (attention, les vomissements sont normaux en tout début de grossesse !)
  • perte de poids
  • fatigue chronique importante
  • cœur qui bat plus rapidement

ou, au contraire,

  • peau sèche
  • prise de poids importante
  • cœur qui bat moins vite que d’habitude.

Pour prévenir les carences en iode, consommez des algues, du poisson, des laitages et des crustacés riches en iode. Le sel peut être également enrichi en iode (sel marin), mais n’en augmentez pas pour autant votre consommation ! A l’inverse, certains aliments ont une action de sur-consommation de l’iode présente dans votre corpes, comme les choux, les radis, le manioc ou la moutarde. Le tabac agit néfastement sur la thyroïde comme sur la femme enceinte en général.

 

Remise en forme !
Après un accouchement, le médecin prescrit des séances de rééducation du périnée. Ces séances...
Qu’est-ce que la péridurale exactement ?
Pendant votre grossesse et avant l’accouchement, une femme est obligée d’avoir un rendez-vous avec...
Les désagréments de la grossesse
Lors du premier trimestre, le corps est en total chamboulement, il s’habitue à son nouvel état. La...
Le shower de bébé
C’est l’occasion pour la future maman de fêter l’arrivée prochaine de son enfant avec tous ses...
gamme