UFC QUE CHOISIR a décrypté les étiquettes de plus de 1000 produits cosmétiques vendus en circuits GMS, réseaux spécialisés BIO et pharmacies. Ils ont recensé plus de 85 produits Conventionnels, Bio et Naturels dédiés aux bébés et enfants qui renferment des substances à risque telles que des perturbateurs endocriniens, des allergènes ou des irritants.

Seuls les produits qui contiennent des substances indésirables et les produits qui en contenaient lors de l’étude de 2016 ont été mis en avant sur leur liste. Ainsi, il est donc logique que les marques comme Tidoo ne contenant aucun ingrédients à risque dans leurs compositions n‘y soient pas répertoriées.

Parmi les ingrédients dénoncés par UFC Que Choisir sont listés le sodium lauryl sulfate et l’ammonium lauryl sulfate qui sont autorisés par la législation Bio.

Cependant, comme le précise l’UFC Que Choisir, les produits Bio ont un cahier des charges beaucoup plus strict, où les perturbateurs endocriniens et la plupart des produits à risque sont exclus, ce qui constitue déjà une garantie pour les consommateurs.

TIDOO s’engage sur tous ses produits à travailler des formules qui sont naturelles, bio et saines pour les bébés.

Notre gamme de soins ne contient aucun des 26 allergènes et aucune des substances chimiques relevés par l’UFC. Enfin, nous vous confirmons notre engagement de ne pas mettre d’allergènes, de perturbateurs endocriniens ou bien même d’irritants dans nos formules. Parce que la sécurité des bébés est au cœur de notre mission,

TIDOO propose – comme sur sa gamme de couches – des produits efficaces, doux pour la planète et sûrs pour nos bébés.

10 choses à savoir sur Tidoo : on fait le point !
Le 24 janvier dernier, une étude menée par 60 millions de consommateurs a révélé la présence...
Substances suspectées ou avérées toxiques dans les couches pour bébés : les associations prônent la tolérance zéro
Le 24 janvier dernier, une étude menée par 60 millions de consommateurs a révélé la présence...
TIDOO N°1 des couches bébés jetables en magasin bio réaffirme son combat contre les substances nocives
Un article intitulé « Des produits toxiques dans les couches » paru le 25 octobre 2016 dans Le...
Les experts déconseillent les nanoparticules pour la peau fragile des bébés
De plus en plus d’études démontrent les risques engendrés pour l’homme et pour l’environnement...
gamme