Chamomile flower and homeopathic medication on blue surfaceTout le monde ne croit pas à ces médecines, mais pourtant elles sont reconnues et conseillées pour les femmes avant et après la naissance de bébé.

Avant l’accouchement

La grossesse provoque de nombreux changements corporels entraînant aussi certains désagréments. Pour pouvoir s’y adapter et apaiser cette période de neuf mois il est souvent conseillé aux futures mamans de faire recours à certaines méthodes comme l’homéopathie ou l’ostéopathie.  Cependant, il est important de connaître les principes de chacune de ces méthodes qui sont à la base très différentes mais qui peuvent être également complémentaires.

tableau

Il est important de noter qu’il ne s’agit pas de remèdes miracles qui feront vivre un accouchement sans douleur mais cela ne pourra qu’améliorer la situation.

Après l’accouchement

Qu’il s’agisse d’un accouchement normal ou difficile, l’homéopathie aide à réparer certaines séquelles post-natales comme les fuites urinaires, les hémorroïdes ou les bobos dus à une césarienne ou une épisiotomie.

Cependant, le cas pour lequel l’homéopathie se révèle être un remède totalement efficace est l’allaitement.  Mise au sein difficile, montées de lait douloureuses, crevasses, l’homéopathie propose des solutions pour aider les mamans à surmonter ces petites difficultés. Les cas les plus traités sont les suivants :

  • les crevasses se formant autour du mamelon provoquant des saignements et des douleurs
  • l’insuffisance de lait
  • les douleurs pendant les montées laiteuses et le durcissement du sein

photo bébéDans le cas des naissances difficiles l’ostéopathie est très bénéfique. Le bassin de la maman est vulnérable aux forces impliquées pendant un accouchement difficile. Certaines de ces tensions peuvent avoir un effet profond sur le système nerveux et contribuer à la dépression post natale.

Après la naissance, le corps  doit se remettre des changements survenus durant la grossesse mais également des conséquences de l’accouchement lui-même, alors que la maman doit également faire face au travail mentalement et physiquement fatigant de s’occuper de son bébé.

L’ostéopathie peut aider la mère à retrouver un état physique et mental sain après la naissance en relâchant les tensions de la grossesse et de l’accouchement.

Si l’ostéopathie semble primordial pour la mère, elle est aussi bénéfique pour son bébé après l’accouchement.

On oublie souvent que pendant l’accouchement, bébé est soumis à des forces énormes alors que l’utérus le pousse et qu’il résiste à la la présence du canal pendant son engagement.

La tête du bébé possède une capacité remarquable à absorber le stress pendant un accouchement normal. Ce processus de retour à la normale peut parfois être incomplet, surtout lorsque la naissance a été difficile. Le bébé se retrouve alors avec un stress inconfortable dans le corps et la tête. Le traitement ostéopathique aide le corps de bébé à dénouer ces tensions et à retrouver ses mouvements naturels.

Occasionnellement, les enfants sont agités après le traitement. Il s’agit d’une situation temporaire et généralement due au fait que les tensions ne sont pas complètement parties après la première session, en particulier si les tensions étaient importantes. En moyenne deux traitements sont suffisants.

Avant et après l’accouchement
La grossesse n’est pas l’état habituel du corps, même si une femme est faite pour cela. Très souvent,...
La lutte contre la douleur
Il existe différents moyens d’éviter la douleur au maximum durant l’accouchement. Certaines femmes...
Le sport pendant et après la grossesse
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, une femme ne doit pas arrêter de faire du sport pendant...
Les phases de l’accouchement
L’accouchement est connu pour se diviser en trois phases bien distinctes, plus ou moins longues selon...
gamme